Le JDR du mois

Avec un peu de retard, mais toujours fidèle au poste, voici le JDR du mois, par celui qui vient du sud

********************************* INSECTOPIA *********************************

Je sais pas pour vous mais moi quand je pense « novembre » je pense à Novembre Rouge, le jeu de coopération pour lequel la team AGARTHA a le plus fort ratio de défaite (largement devant Horreur à Arkham), je pense à ce poème anglais « Remember, remember! The fifth of November, The Gunpowder treason and plot… » et je pense à November Rain des Gun ‘s. Désormais, INSECTOPIA aura sa place dans mon petit panthéon automnal.

INSECTOPIA est un jeu français qui fait fureur dans toutes les conventions, où il n’est d’ailleurs pas rare d’y croiser les auteurs. Vous –géant quasi divin, euh pardon, simple humain– incarnerez un insecte mutant, ou plutôt très légèrement humanisé. Humanisé pour ne pas perdre le joueur mais que très légèrement car on peut quand même faire tout ce qui est trop cool de faire si on était un insecte. Voler avec ses deux paires d’ailes ? Possible. Communiquer avec des phéromones ? Check. Avoir des bras qui repoussent ? Yes, we can.

Bien sûr, le jeu va bien plus loin, à la façon d’un Werber dans son fameux « Les Fourmis ». Chevauchons notre monture épique pour chasser le Dragon … comprenez : Enfourchons notre souris grise –de guerre– pour titiller le lézard vert. Survivons à la pluie, notre mortelle ennemi. Vous l’aurez compris, les dangers ( et donc l’approche de l’aventure) n’est pas du tout la même qu’avec un personnage humain. Ici, grimper au mur est trivial, et une chute de 150 fois notre taille, lorsqu’on se prend une pichenette alors qu’on était tranquille sur la table du salon, n’est pas mortelle. Les scénarios ont donc un énorme potentiel d’exotisme, je vous le promet. D’ailleurs l’originalité ne s’arrête pas au contexte car ici, pas de jet de dès. Tout se fait grâce à un tirage au sort dans un sac en toile de pierres blanches ou noires. Et puisque nous ne sommes plus à une qualité près, l’objet en lui même est vraiment très beau, tant la qualité des illustrations que la mise en page et le référencement des chapitres.

Venez donc à AGARTHA découvrir le monde du tout petit dans ce grand jeu de rôle

14962522_1209214162505291_6968461862029326669_n1