Du nouveau sur les tables !

Bonjour à tous !

Nous serons ouverts ce mardi férié 14 juillet à partir de 14h et jusqu’à 19h pour les personnes intéressées.

Nous en profitons pour mettre en avant les dernières nouveautés en boutique ! A l’exception de Settlers et Orléans, vous pourrez essayer tous ces jeux en boutique.

 

 

  • Imperial Settlers

Les Romains, les Barbares, les Égyptiens et les Japonais ont découvert une nouvelle terre pleine de richesses et ont décidé de s’y installer. Il vont y construire de nouveaux bâtiments, creuser des mines et cultiver des champs pour collecter des ressources et étendre leur empire. Mais cette nouvelle région étant trop étroite pour tout ce petit monde, chacun va essayer d’embêter ses voisins.

Le jeu se déroule en 5 manches divisées en 4 phases :

  1. Exploration : Pioche de nouvelles cartes.
  1. Production : Acquisition de nouvelles ressources (bois, pierre, nourriture, or).
  1. Action : Une par joueur chacun son tour jusqu’à ce que tous les joueurs aient passé.
  • Construire un bâtiment produisant des ressources et/ou des points de victoire.
  • Faire un marché (Déplacer une de ses cartes dans le marché pour obtenir des ressources)
  • Raser un lieu (Défausser soit une carte de sa main soit un bâtiment de l’un de ses adversaires)
  • Activer un lieu de type Action
  • Passer (Rend les bâtiments du joueur qui a passé invulnérable et met fin au tour du joueur jusqu’à la prochaine manche)
  1. Nettoyage : Changement de 1er joueur et toutes les ressources sont retirées sauf pouvoir spécial.

Une fois 5 manches réalisées, celui qui décompte le plus de points est déclaré vainqueur.

  • Starfighter

Starfighter est un jeu de carte à combos pour deux joueurs qui va vous placer à la tête d’un croiseur de l’espace et de ses nuées de petits chasseurs lors de la 3ème guerre stellaire.

Chaque joueurs va disposer d’un plateau représentant les points de coque de son vaisseau et 5 secteurs de combat représentés par des rangées dans lesquelles vont venir s’empiler les cartes qui vont être jouées (dans une limite de 4 cartes par rangée).

Chacun leur tour, les joueurs vont jouer une des cartes qu’il auront en main sur leur plateau. Ces cartes ont toutes un recto et un verso, divisés en deux sections ayant un effet différent. A chaque fois qu’une carte et jouée ses effets vont s’appliquer (faire intervenir des chasseurs pour renforcer sa force d’attaque, bouger une autre carte, en piocher pour la suite de la partie, faire perdre des points de coque à son adversaire, détruire d’autres cartes, etc.). Chaque nouvelle carte jouée dans une rangée va venir recouvrir une partie de la carte qui est en dessous.

Une fois que les deux joueurs auront passé leur tour la bataille va s’engager. A partir de se moment à chaque fois qu’une carte du haut d’une pile va être détruite elle va révéler la partie caché de la carte du dessous. Ceci va réactiver son effet et modifier les plateaux des deux joueurs selon l’utilisation qui sera faite de ces effets.

La partie se termine lorsqu’un vaisseau n’a plus de point de coque et est trop endommagé pour continuer le combat.

  • Orléans

Orléans est un jeu de ‘Bag Building’ (Construction de Sac) dans lequel vous allez utiliser vos citoyens comme des ressources afin d’obtenir de nouveaux citoyens, des technologies, former des routes commerciales et acquérir des marchandises (fromage, blé, tissu, etc.) qui vous feront gagner des points de victoire.

Le jeu se déroule en 18 tours au début desquels un événement va être pioché au hasard. Ces événements seront soit avantageux soit néfastes pour les joueurs.

Le jeu est constitué d’un plateau central représentant Orléans et ses environs ainsi que plusieurs pistes de développement dans lesquelles vont devoir progresser les joueurs. Chaque joueur va disposer d’un plateau sur lequel il va positionner ses citoyens dans différents lieux (ferme, hôtel de ville, château, etc.). Chaque bâtiment, pour être activé, doit contenir un certain nombre de citoyens différents. Selon les lieux utilisés vous allez pouvoir :

  • Développer une route commerciale (maritime ou terrestre) ou construire des villes.
  • Créer un artisan afin de récupérer un pion technologique qui permet de remplacer des citoyen sur son plateau de manière permanente (limite de 1 par bâtiment).
  • Créer un commerçant et obtenir un bâtiment (tuile) qui va vous permettre de développer vos marchandises, gagner de l’argent ou vous protéger contre des événements négatifs, etc.).
  • Créer un batelier afin de gagner de l’argent et avoir un nouveau citoyen et activer certaines des tuiles obtenues avec le commerçant.
  • Créer un chevalier qui va être utile pour développer le commerce.
  • Créer un savant et progresser dans sur la piste du savoir afin de pouvoir recruter des moines, gagner de l’or et des points de victoire.

Pour chacune de ces actions vous allez recevoir de nouveaux citoyens correspondant aux actions choisies (commerçant, batelier, artisan, fermier, chevalier, moine et savant). Ces citoyens vont venir compléter votre pioche de citoyen (le fameux sac). Cette pioche se fait au début de chaque tour au hasard. Il faut donc faire attention à ce que vous développez, et dans quel ordre, afin de ne pas vous retrouver avec un escédent de ressource ou manquer du bon citoyen au bon moment.

Celui qui a le plus de point de victoire en fin de partie sera le vainqueur.

  • Aramini

Dans Aramini vous allez jouer le rôle de Monsieur Loyal et essayer de vous constituer le train d’animaux de cirque le plus long et coloré possible.

Pour gagner à Aramini vous allez devoir remplir des wagons avec les animaux correspondant à la couleur des wagons. Pour cela vous aurez droit à deux actions par tour, parmi lesquelles piocher de nouveaux animaux remplir un wagon ou échanger votre joker avec un autre (les jokers permettent d’échanger une paire d’animaux contre un troisième).

Mais attention, une fois le premier wagon rempli et rattaché à votre locomotive, la seul façon de mettre de nouveaux wagons sera de remplir un wagon de même couleur ou de même valeur. Sinon ceux-ci resterons en dehors de votre train. A vous donc de choisir judicieusement l’ordre de remplissage de vos wagons afin de ne pas être bloqué.

  • En Route Ver les Indes

Ne vous fiez pas à au petit format de ce jeu d’exploration qui saura vous tenir en haleine pour un peu moins d’une heure. Vous êtes un noble-marchand portugais et depuis la chute de Constantinople, la route de la Soie n’est plus très sûre… ce qui fait vos affaires ! A vous d’exploiter au mieux cette opportunité de l’histoire afin trouver de nouveaux chemins vers les trésors orientaux.

Chaque joueur dispose de quelques cubes, lesquels changeront de rôle selon leur emplacement :

  • En tant que navires, ils serviront à découvrir de nouvelles terres,
  • En tant que bâtisseurs, ils vous permettront d’établir des comptoirs commerciaux, des églises ou encore des forts,
  • En tant que marchands, ils vous donneront accès à de nouvelles denrées,
  • En tant que banquiers ils tiendront les comptes de votre richesse,
  • En tant que scientifiques, ils vous donneront des avantages techniques sur vos adversaires,
  • Enfin en tant que historiens, ils feront passer votre nom à la postérité ! (Et accessoirement tiendront compte de vos points de victoires),

Chaque tour, un joueur pourra faire deux actions à l’aide de ses cubes, leur allouer une nouvelle fonction ou en puiser de nouveaux dans sa réserve. Mais prenez garde, car leur nombre est limité, et récolter plus de richesse que vous ne pouvez en gérer ou manquer d’historiens pour immortaliser les exploits de votre armada vous éloignera de la victoire !

  • Héros à louer

Un étranger s’approche de votre fief, tout de noir vêtu et cape au vent… Une âme errante et une lame à louer, assurément, mais vous hésitez à le laisser entrer. Il ne s’agit pas d’engager un deuxième pyromane ou un deuxième chevalier noir. La dernière fois que deux spécialistes se sont croisés dans votre salon, vous avez dû faire remplacer la moquette !

Dans Héros à louer, les joueurs vont, tour à tour, envoyer un Héros vagabond visiter leurs adversaires. Ceux-ci auront alors le choix de le laisser circuler ou de l’embaucher, mais attention ! Car le Héros est une personne susceptible et ne souffrira pas de voir un autre représentant de sa spécialité rejoindre votre équipe… Heureusement vous pourrez toujours demander un indice à votre adversaire moyennant ressource, ou user des pouvoirs des héros que vous aurez déjà recrutés.

Le premier joueur à réunir 6 héros différents remporte la partie. Les joueurs commencent avec deux héros mais si par mégarde vous engagez un héros que vous possédez déjà, les deux sont éliminés ! Instinct ou déduction, usez de vos meilleurs atouts pour décrocher la victoire…

 

  • Tigre et Euphrate

Le berceau de la civilisation n’est plus très calme depuis que vous et vos adversaires avez décidé d’en assurer la domination. Mais pour ce faire, il va falloir être subtil. Ici, ni figurine, ni dés, mais des tuiles et quatre pions à placer judicieusement sur un plateau représentant la région des deux fleuves.

Chaque joueur dispose de quatre chefs, quatre couleurs : le Roi noir, le Marchand vert, le Prêtre rouge et le Fermier bleu et d’un stock de six tuiles renouvelable. Chaque tour consiste à poser par deux fois un chef ou une tuile afin de constituer un ou plusieurs royaumes. Un royaume est un ensemble de tuiles reliées entre elles. A chaque chef correspond une couleur de tuile. Si vous posez une tuile de telle couleur dans un royaume où se trouve tel chef, le propriétaire de ce chef gagne un point de victoire de cette couleur. Si vous posez un carré de quatre tuiles de même couleur, vous pourrez élever un monument bicolore, véritable usine à points de victoire qui attirera toutes les convoitises.

Conflit externes et conflits internes rythmeront la guerre des royaumes et la guerre des chefs, l’avènement des uns et la destruction des autres, car aucune position n’est clairement établie dans ce jeu où l’opportunisme ne manquera pas de ruiner les meilleures stratégies.

Le but ? Etre le meilleur dans votre couleur la plus faible. La spécialisation est inutile et il vous faudra protéger vos points faibles. Heureusement, il est facile de perdre le décompte des points de victoire de ses opposants, alors assurez vous que vos adversaires ne sachent jamais vraiment quelle est la couleur dont vous avez désespérément besoin !